À l'intention des acheteurs

Les secrets des chercheurs de maison futés

Les acheteurs de maisons expérimentés savent qu’il ne suffit pas de s’assurer d’un bon voisinage et de vérifier que les fondations de la maison sont solides. Ils magasinent à la fois avec leur cœur et leur tête – mais également avec les conseils avisés d’un professionnel de l’immobilier. Avant de vous laisser emporter par l’excitation qu’engendre la recherche de la maison idéale, voici quelques étapes qu’il convient de suivre.

1. Sachez combien vous voulez dépenser

Ne vous laissez pas prendre au piège en cherchant une maison idéale que vous ne pourrez vous permettre. Faites vos devoirs et préparez votre budget. Obtenez un prêt hypothécaire préautorisé ou une consultation avec le prêteur de votre choix, et gardez constamment un œil sur le marché, car la moindre évolution de celui-ci pourrait avoir une incidence sur ce que vous pouvez vous permettre.

2. Renseignez-vous sur les différents quartiers

Avant de commencer à regarder les propriétés individuelles, déterminez quels sont les quartiers dans lesquels vous souhaiteriez vivre. À quelle distance se trouvent les écoles? Les magasins? L’accès aux autoroutes et aux transports publics? Ces considérations doivent être prises en compte. Allez jeter un coup d’œil aux lieux publics du quartier tels les parcs et les terrains de jeu - ces endroits peuvent en révéler beaucoup sur le sentiment d’appartenance des résidents à leur communauté. Allez-vous y découvrir des signes de négligence ou bien des preuves d’attachement au quartier? Votre agent peut également vous communiquer des statistiques sur le nombre de transactions immobilières effectuées dans tel ou tel quartier, ce qui permet de comparer la popularité des quartiers.

3. Faites une liste

Lorsque le consommateur avisé va faire son épicerie, il n’oublie jamais sa liste d’épicerie, or vous devriez faire de même lorsque vous vous rendez à une visite libre. Structurez vos réflexions sur papier de sorte que vous obteniez une liste de souhaits officielle à laquelle vous pourrez vous référer tout au long de vos recherches. Classez les caractéristiques selon trois sections : indispensables, souhaitables et à éviter. Traînez cette liste avec vous afin de comparer facilement les maisons visitées en fonction de vos goûts et de vos besoins propres.

4. Trouvez un inspecteur en bâtiments

Avant même de vous mettre à la poursuite de la maison idéale, faites appel à un inspecteur en bâtiments. Il ou elle sera peut-être également en mesure de vous fournir certains conseils quant à ce qu’il faut examiner plus attentivement lors d’une visite initiale.

5. Prenez votre temps

N’essayez pas d’effectuer plus de quatre visites en une seule journée - vous risqueriez de vous y perdre. Lors de chaque visite, prenez des photos et notez les bons et les moins bons côtés de telle sorte que vous puissiez entamer la prochaine visite la tête non encombrée, c’est-à-dire sans être obligé de consentir des efforts pour garder en mémoire les détails de la visite précédente.

8. Obtenez un second avis

Si vous venez de trouver une propriété qui vous plaît vraiment, montrez-la à quelqu’un de votre entourage tels un ami ou un membre de votre famille. Laissez-les poser des questions s’ils ou elles remarquent un certain détail qui vous avait échappé lors de la visite précédente. Le fait de recevoir l’opinion d’une personne qui n’est pas directement impliquée dans le projet d’achat peut vous aider à prendre une décision qui soit objectivement éclairée.

9. Pensez-y bien

Dans un marché qui bouge, il peut être difficile de ne pas faire d’offre immédiatement. Bien que cela puisse fonctionner dans la majorité des cas, assurez-vous de prendre le recul nécessaire afin de bien évaluer si la propriété convoitée répond à tous les critères indispensables de votre liste. Les chercheurs de maison futés soutiennent que lorsque vous avez enfin trouvé la bonne propriété, vous le ressentez alors intuitivement. Si c’est effectivement le cas pour vous, voyez si vous êtes capable de laisser filer une journée (ou quelques heures) avant d’effectuer une offre d’achat. Il existe un sentiment encore plus désagréable que les remords de l’acheteur, c’est de laisser s’envoler l’occasion unique de posséder enfin la maison de ses rêves.